Rechercher

ROUES CARAMEL REVIEW

En très peu de temps Caramel s'est fait une place dans le game pourtant très chargé des roues de Fb. Armée de son logo, pastiche de Chocolate, et d'un tarif bien placé, la marque est prête pour en découdre avec la concurrence. Et c'est plutôt réussi car depuis quelques semaines tout le monde en parle !


Les DM à base de "Gros c'est comment les roues Caramel ?" ont commencé à se multiplier, c'était le signe que j'attendais. L'heure était venue pour moi de partir au front, pour vous l'équipe. Rien à voir avec une quelconque addiction au Fingerboard.


THE HYPE IS REAL ?

Pas de paillettes, de marble effect, de phosphorescence... Rien ! On peut presque dire que Caramel mise sur l'originalité de la sobriété de ses roues, tellement les autres fabricants vont a l'opposé, en redoublant d'effets stylistique novateurs charmant les fans de pimp my ride, tel que moi.


Le détail qui a éveillé chez moi un intérêt pour ce produit, c'est l'hommage à Chocolate, comme un bon gros fan-boy quarantenaire que je suis. Mais pour lâcher €25.90, l'argument reste un peu léger tant l'offre est large niveau wheels. À peine le temps de passer à autre chose que l'insta-game était déjà hypé. Perso, j'allais encore m'acheter d'énièmes roues en or massif quand soudain, @weirdboarding a commencé à balancer des gros bangers avec ces wheels... Désolé chérie, j'ai cliqué sur "acheter".



Commandées et reçues dans des délais correctes, avec entre temps un petit échange par DM où Caramel s'est montré réactif. Voilà mes nouvelles roues dans leur emballage bien stylé, ambiance qualité.


UNBOXING !

Les quatre marques blanches que l'on voit sur ces deux photos (au-dessus et en-dessous le paragraphe) ne sont pas des reflets, mais plutôt ce qui semble être des marques de moulages, légèrement poncées à première vue. Pour rappel il existe deux façons de faire des roues : avec un mini tour rotatif, ou par moulage en injectant un polymère.


Si les fabricants de roues optent massivement pour l'utilisation du tour c'est, entre autre, pour éviter ce genre de rendu disgracieux. Et d'une façon général pour avoir un contrôle et une qualité finale nettement plus poussés qu'avec un moulage. Ce dernier ayant comme principale avantage, pour le fabricant, d'être un procédé beaucoup plus rapide.


Sur le coup j'étais un peu moins optimiste.


Deuxième constat : le shape, qui avec son diamètre et sa largeur penche vers des bowls, est plutôt raw, et l'esthétique est là aussi très sobre.

Mais heureusement : l'habit ne fait pas le moine !

Et oui, merci le vieux sage. Parce que là, à vu d'œil, c'était mal engagé. Jusqu'à ce qu'on les monte !


Le vent tourne d'un coup quand les roues révèlent leur feeling ultra smooth. Uréthane 60D c'est du beurre. Avec une légère adhérence : c'est encore mieux !

Bien sûr les dimensions de ces roues les rendent très roulantes, mais les roulements ABEC 7 font ici des merveilles et la fluidité est au rendez-vous. Un vrai plaisir d'entendre les roues tourner dans le vide a pleine vitesse durant les tricks ! La répartition du poids est là aussi intéressante, en donnant une légère sensation d'inertie appréciable.


En conclusion, le feeling est là, et ce format de roue n'est pas si courant, surtout dans cette gamme de prix ! Est-ce que je recommande ? Oui, mais maintenant que vous connaissez les faits c'est à vous de voir si un léger défaut esthétique est pour vous acceptable, ou non, à 26€.


Avec son prix attractif, son packaging et ses très bonnes performances, les roues Caramel font un quasi sans faute, et ont pratiquement tout de la très très bonne affaire. Le feeling de ces roues est au-dessus de la plus part de ses concurrents directs dans la gamme de prix 20/25€. Passons pour le coté esthétique faible du produit, c'est une histoire de gout après tout. Mais les marques (de moulage probablement), même si elles n'influent pas sur la qualité de ride, reste cependant un problème qui, souhaitons-le, sera réglé dans une prochaine version !



Don't forget to activate subtitles

Posts récents

Voir tout