Rechercher

CACTUS FB INTERVIEW

Le fingerboard est en plein essor et, après avoir connu plusieurs vagues de modes éphémères dans les années 2000, la discipline s'installe aujourd'hui sur la durée et se développe plus que jamais. La preuve ? Ces centaines de fabricant.e.s qui émergent partout dans le monde et qui n'attendent plus les leaders historiques du marché pour sans cesse innover !


Parmi ces artisans beaucoup se penchent sur le développement des performances du plus petit des composants tel que les bushings, aux plus compliqués à produire, à l'image des trucks. Mais certains ont aussi d'autres motivations ! Comme l'écoresponsabilité ! C'est le cas de notre invité du jour, un deck-maker français, qui depuis 2018 partage sa passion pour la petite planche au travers de son savoir-faire en ébénisterie et de son amour de la nature. Entretien avec @cactus_fingerboard !



Fingerboardz : Salut ! C'est un vrai plaisir d'avoir l'occasion de faire cette petite entrevue ensemble. Pour moi, Cactus représente parfaitement ce qu'il se passe en France actuellement niveau Fb ! Je veux dire par là que la scène évolue beaucoup depuis quelques années. Et plusieurs jeunes marques émergent avec des projets sérieux et bien pensés. Tant au niveau des produits que de la communication. Cactus fait partie de ces marques, et va même un peu plus loin avec une démarche éco-responsable, mais on va y revenir plus tard. Avant de rentrer dans le vif du sujet, est-ce que tu peux te présenter un petit peu ?

Cactus : Salut, je m’appelle Basile, j'ai 19 ans, passionné d’artisanat, de fait main et du bois. Envieux de vivre uniquement de la création. Amoureux de la nature. Et pour finir deck-maker !

FBZ : J'ai plusieurs decks que tu as confectionnées entre les mains, et je confirme, ça transpire la passion. Notamment par le choix des essences ou encore dans les finitions, on sent que le travail est méticuleux. Le bois tu en fais ton métier ou c'est en plus d'une autre profession/études ?

CACTUS : Merci ça fait plaisir que tu sois attentif à ce genre de détails, c’est justement une des parties de tout ce que je veux transmettre à travers Cactus. La beauté du bois « valorisé » au maximum, des decks uniques car façonnées par la main donc forcément jamais identique. Le tout dans le respect du matériau, j’essaie au maximum d’éviter les chutes, les ratés (même s'il y en a pas mal finalement).


J’ai toujours bricolé, fabriqué des choses. Cette année je suis une formation d’ébénisterie, après avoir arrêté un diplôme en design d’objet, pour me rapprocher plus de l’artisanat et de la création physique.

FBZ : Ah mais excellent ! On perçoit clairement ta passion du bois avec le rôle que tu donnes aux différents aspects visuels des essences que tu sélectionnes. Tes peintures viennent se poser sur les motifs du bois, parfois même en complétant discrètement une veine par exemple. C'est vraiment harmonieux.


CACTUS : Décidément tu loupes pas un seul détail ! Oui effectivement je tente de dénaturer au minimum les essences lorsque je viens ajouter mes dessins, d’où leurs aspects minimaliste et discret.


FBZ : Le fingerskate ça t'est venu comment à la base ? C'est d'abord l'aspect artisanal de l'objet qui t'a attiré ou tu étais pratiquant ?

CACTUS : J’ai découvert le Fb comme beaucoup je pense... en cours de math, au collège ahah. Ça a commencé par des Tech Deck. À l’époque l’univers du skate et de la ride en général me passionnait énormément. J’ai eu une période où je fabriquais des « vraies » planches de skate . Bref, à cette époque j’ai pas mal accroché au fingerskate. D’abord parce que ça m’occupait, l’esprit et les mains. Puis j’ai commencé à découvrir l’univers petit à petit, de Youtube à Instagram et ça me parlait à fond.


Pour répondre clairement, parce que je m’égare un peu, j’ai d’abord commencé à pratiquer et l’idée, l’envie d’en fabriquer, de concevoir un univers autour et de rider mes propres decks est arrivée assez vite. Ça m’a pris pas mal de temps, mais on peut dire que ça en valait la peine. Je suis véritablement content d’être toujours animé de cet intérêt pour le fingerskate. Mes doigts ne s’en passent pas.



FBZ : Tu le disais dans ta présentation, tu es proche de la nature et ça va plus loin que ça puisque c'est quelque chose qui fait partie de l'ADN de Cactus ! Tu peux nous parler un peu de ta démarche à ce niveau ?

CACTUS : Oui tout a fait, nous sommes à une époque où il me semble essentiel de rediriger nos objectifs (quel qu’ils soient) vers une voie qui respecte le vivant, la nature.


“ Je dirige le plus possible Cactus vers une démarche d’impact zéro, cela prend du temps, mais c’est faisable. ”

FBZ : Complètement, c'est clair que c'est aujourd'hui primordial, tout projet devrait être pensé dans ce sens ! Chez Cactus, l'écoresponsabilité est présente à quels niveaux ?

CACTUS : Ma démarche se fait durant tout le processus de production des decks et de ce qu’il y a autour. J’utilise au minimum de produits issus du pétrole, la colle et le vernis étaient les deux éléments issus du pétrole que j’utilisais lors de la production.

Parmi les éléments qui viennent avec ton deck, le grip et les stickers sont faits de plastique… inévitablement. Le packaging est entièrement fait main avec des matériaux recyclée et recyclable, les enveloppes d’envois sont elles aussi fait de cartons recyclée, rembourré de papier. Les decks sont faits à partir de bois d’un fournisseur local.


Tu l’auras compris je dirige le plus possible Cactus vers une démarche d’impact zéro, cela prend du temps, mais c’est faisable. Depuis que Cactus est de retour, nous avons pu nous passer du vernis en aérosol, jusque-là indispensable, pour un vernis ayant reçu un écolabel qui s’applique au pinceau, plus lent à appliquer. Il me permet d’être vraiment attentif sur cette dernière opération de finitions d’un deck.



FBZ : Excellent ! Et on le voit de plus en plus aujourd'hui, une production de fingerboard éco-responsable peut même se faire avec le recyclage de skateboard. Le fingerboard ayant tout en commun avec son grand frère au niveau des matériaux utilisés ! Je pense par exemple à Goo LTD pour le recyclage de skateboard usagés, ou encore Sadood FB pour les roues.

CACTUS : Oui je n’ai aucun doute pour que la scène Fb invente, découvre des alternatives, au grip en mousse par exemple bien qu’hyper efficace, ou aux trucks, faits de véritables trucks refondus puis reforgés. Comme il se fait déjà effectivement avec certaines marques qui utilisent d’anciennes roues de skate pour les façonner pour nos petits trucks.



FBZ : C'était un plaisir d'échanger avec toi et d'en apprendre plus sur Cactus. Et je suis certain que l'aspect écologique du projet, en plus de sa grande qualité, va trouver écho dans la communauté ! Merci à toi, je te laisse le mot de la fin !

CACTUS : Merci beaucoup à toi pour ton temps et ton travail. Cactus est un projet que je vois évoluer sur le long terme, avec des périodes plus ou moins productives. Merci à tous ceux qui soutiennent le projet, n’hésitez pas à partager vos ressentis, vos avis sur la marque, je lis toujours cela avec beaucoup de plaisir. Merci à tous ! Nature always



BOUTIQUE OFFICIELLE CACTUS


👇 UNBOXING ET TEST COMPLET ICI 👇



Posts récents

Voir tout